Communiqués de presse

Bex, le 27 septembre 2018

Communiqué de presse

C’est un double NON et un OUI que les délégués du PLR Vaud, réunis ce soir en Congrès à Bex, appellent à glisser dans l’urne, le 25 novembre prochain. L’initiative appelée «Le droit suisse au lieu de juges étrangers », dont le vrai nom devrait être « Contre le droit international », n’a pas trouvé grâce aux yeux des délégués qui appellent à rejeter massivement ce texte. Quant à la base légale permettant la surveillance des assurés, les délégués ont appelé à l’accepter à la très forte majorité. Attachés à la liberté des agriculteurs, ils ne soutiendront pas l’initiative dite « pour les vaches à cornes »

Lire la suite

Lausanne, le 23 septembre 2018
Communiqué de presse

 

Indigestes. Les deux initiatives alimentaires ont été nettement refusées ce dimanche par les citoyens suisses, qui ont ainsi dit non à une véritable étatisation de l’agriculture dans notre pays. Le PLR Vaud salue ces résultats, qui permettront aux agriculteurs de conserver leur liberté d’entreprendre ainsi qu’aux consommateurs de choisir librement leur alimentation. Du côté des vélos, ça roule : largement adopté, l’arrêté fédéral sur les voies cyclables favorisera la mobilité multimodale et constituera un atout pour la promotion  de la santé et du tourisme.

Lire la suite

Lausanne, le 20 septembre 2018

Communiqué de presse

Le Conseil d’État sera « attentif à la croissance des charges, notamment dans le domaine social, et veillera particulièrement à leur maîtrise », peut-on lire dans sa présentation du budget 2019. Le PLR Vaud se félicite que la majorité du Conseil d’État partage enfin (!) ses préoccupations. Le budget pour l’année prochaine prévoit une nouvelle croissance des charges et on s’attend à voir la dette vaudoise passer le cap symbolique du milliard. Pour le PLR Vaud, la coupe est pleine. Le Département de la santé et de l’action sociale (DSAS) va-t-il continuer à s’enfler telle la grenouille face au bœuf ? Par ailleurs, les incidences financières de la mise en œuvre anticipée de la réforme de l’imposition des entreprises (RIE3) sont absorbées, malgré l’absence des compensations fédérales. Grâce à la gestion pointue du grand argentier Pascal Broulis, le budget ne vire pas au rouge et c’est un 13ème budget équilibré consécutif que le gouvernement présente aujourd’hui.

Lire la suite